Nos 10 astuces de végétariens expérimentés

Certes ce titre d’article est très vantard, mais nous considérons que si vous avez été végétarien pendant plus d’un an, vous obtenez le statut de végétarien expérimenté. Alors malheureusement, vous n’aurez pas de badge ou de diplôme lorsque vous atteindrez ce stade, mais vous et votre entourage serez habitués à cette nouvelle alimentation, et ça change la vie, croyez-moi.

 

Trèves de blabla, voici nos 10 astuces et conseils de la part de végétariens qui en ont vu des vertes et des pas mûres !

1) Renseignez-vous autant que possible sur comment adapter vos apports en nutriments après la transition alimentaire.

On entend souvent que les végétariens ont des carences et c’est le cas uniquement pour les gens qui n’not pas pris le temps de se renseigner sur la nutrition. On ne vous demande pas d’être un expert, juste de savoir comment avoir une alimentation équilibrée.

2) Devenez un grand curieux de l’alimentation, goûtez à beaucoup de nouvelles saveurs et perdez-vous dans les magasins bio.

Changer d’alimentation ouvre la porte à de nouvelles saveurs, à vous de les découvrir ! Farfouillez dans les allées des magasins bio et achetez des produits que vous en connaissez pas, et goûtez-les, vous ferez de belles découvertes.

3) Au début de votre transition alimentaire, allez-y à votre rythme et autorisez-vous des rechutes, si cela peut vous permettre de tenir sur la durée.

Rien ni personne ne vous force à devenir végétarien du jour au lendemain, allez-y pas à pas et écoutez ce que vous dit votre corps. Si jamais vous avez une baisse de moral ou de la fatigue, c’est peut-être que votre transition a été trop subite, ralentissez le pas.

4) Si vous partez en vacances dans une autre région de France ou un autre pays et que vous souhaitez garder votre alimentation végétarienne, renseignez-vous sur les plats locaux traditionnels végétariens.

Gardez-les en tête et souvenez-vous également de ceux que l’on peut rendre végétarien facilement, quand la viande et les légumes sont préparés séparément par exemple. Vous pouvez également partir du principe que les vacances, c’est les vacances donc que vous préférez vous simplifier la vie et manger de la viande, libre à vous de décider ! 😉

5) Lors des repas de famille, évitez de lancer le sujet du végétarisme sur la table, ou si votre famille ou votre entourage vous embête, répondez calmement.

Nous l’avons tous vécu, notre entourage a souvent des questions sur votre alimentation, donc répondez de façon gentille et n’envenimez pas le débat ! Si vous êtes quelqu’un de très engagé et des très convaincu par le fait que vous avez une meilleure démarche que les autres, vous les convaincrez par votre patience et votre superbe nourriture, donc restez calmes et tolérants.

6) Si vous avez l’occasion, faites goûter des plats végétariens à votre entourage.

Personnellement, les Knackis végétariennes de Herta font l’unanimité (oui je sais Herta c’est mal mais les Knackis c’est trop bon voilà). Je les ai emmenées plusieurs fois lors de soirées, et toutes les personnes qui les ont goûtées, principalement des omnivores, ont été super convaincus. Vous pouvez faire de même avec des steaks de soja industriels ou faits maison, ça fait toujours plaisir, que vos amis soient végétariens ou non !

7) Je vous conseille également de vous renseigner, non seulement sur la nutrition sans protéines animales, mais également sur les conséquences environnementales de votre régime alimentaire.

Vous pouvez regarder des documentaires sur les conditions d’élevage des animaux, comme Cowspiracy, ou sur les bienfaits scientifiques d’une alimentation végétale comme Forks over Knives. Ce type de documentaire est très bien réalisé et aide vraiment à ouvrir les yeux sur notre alimentation. Cela renforce ce sentiment que votre alimentation améliore votre santé personnelle et celle de la planète.

8) Entourez-vous pendant votre transition alimentaire.

Si votre entourage a du mal à comprendre votre démarche, vous pouvez vous tourner vers des groupes de soutien sur Facebook. Il en existe de très nombreux, où vous pourrez discuter avec des personnes qui partagent vos expériences. L’Association Végétarienne de France propose également un forum, où vous pourrez discuter avec de nouveaux ou d’anciens végétariens. Si vous avez des doutes ou des interrogations, ils vous rassureront immédiatement.

9) Essayez de cuisiner vos repas autant que possible.

Cela vous permettra de (vaguement) contrôler vos apports nutritionnels, et en plus d’éviter les vilains produits industriels. Double victoire ! Vous pouvez même cuisiner en « batch cooking », c’est-à-dire cuisiner plusieurs repas d’un coup pour ne pas y passer du temps chaque jour. préparez un gros curry le week-end, qui vous servira plusieurs repas en semaine.

10) Notre dernier conseil est de profiter de votre expérience de végétarien tout frais !

Ce qu’il se passe souvent c’est que le changement d’alimentation provoque souvent une prise de conscience plus généralisée sur votre mode de vie. Cela peut prendre la forme d’un effort pour réduire ses déchets, ou être généralement plus gentil avec les autres et la planète. Surfez la vague du végétarisme et voyez jusqu’où elle vous mène. 💚

 

Nous avons interviewé certains de nos utilisateurs après leur transition alimentaire, pour avoir leurs retours sur cette expérience. Nous avons toute une section de cet article dédiée aux bienfaits d’une alimentation avec moins de produits animaux, et aux conseils de nos utilisateurs. Cet article peut également vous aiguiller si vous avez des questions ou des interrogations.

 

Et vous, qu’auriez-vous voulu savoir avant de devenir végétarien ? Dites-nous tout ! ✉️

Clara Bellanger
Ici Clara, chargée de communication chez Vegg'up! Quelques infos sur moi: je suis passionnée par l'alimentation végétale, le droit des animaux et j'aime saupoudrer de la bonne humeur sur mon passage!

Nous sommes à votre écoute !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *