Réduire ses déchets au quotidien : les astuces

Si on évoque souvent les sept merveilles du monde, il est rare d’évoquer son septième continent. D’une taille six fois supérieure à celle de la France, c’est un amas de déchets gigantesque. Évoluant dans le Nord de l’Océan Pacifique, il ne s’agit plus de le réduire mais de l’arrêter dans son évolution. En effet, les déchets constituant un réel fléau pour notre planète, il nous faut les éradiquer. Et, si cela peut paraître insurmontable, ça ne l’est pas pour autant ! Voici quelques exemples de gestes faciles à adopter au quotidien afin d’agir de manière éco-responsable et de réduire ses déchets. 

 

 

Acheter en vrac

Acheter ses produits en vrac est moins coûteux et permet également d’éviter le suremballage, parfait pour réduire ses déchets ! Les produits sont d’ailleurs divers : pâtes, légumineuses, farines, céréales, oléagineux, huiles, et même certains produits ménagers… (Presque) rien ne manque ! Majoritairement bio (dans les magasins bio et rayon bio de certains supermarchés), ils sont donc en plus meilleurs pour la planète et votre santé ! Pour aller plus loin : au lieu d’utiliser les sachets proposés en magasins (qui sont souvent recyclés biodégradables ce qui est déjà bien), amenez vos propres bocaux (anciens pots de compote par exemple) ou encore des petits sacs en coton réutilisables.

 

Avoir son propre potager

Il est vrai que cette chance n’est pas donnée à tout le monde, mais faire pousser ses propres fruits et légumes vous permet d’affirmer votre conscience écologique. Non seulement vous avez l’opportunité de goûter à des produits d’une meilleure qualité, mais vous vous donnez aussi la chance de réduire vos déchets, et d’éradiquer le parasite que ces derniers représentent.  Et puis, finalement, à la campagne comme en ville, il est toujours possible de le faire ! En effet, comme nous en parlions précédemment, vous pouvez toujours réaliser de petites cultures sur vos terrasses et balcons.

 

Privilégier la vaisselle réutilisable

Chaque année, les bouteilles représentent 1,5 millions de tonnes de déchets, ce qui requiert une quantité de pétrole étonnante. Afin d’éviter cela, il existe une alternative : celle de la bouteille réutilisable. Alors, que ce soient des gourdes, des bouteilles en verre ou encore même de vieilles bouteilles en plastique, le plus important est de venir directement se servir au robinet et d’utiliser éventuellement une filtreuse à eau. Ou encore d’avoir un mug/verre transportable et de demander à être servi(e) dedans lorsque vous allez prendre une boisson dans un café ou autre.

Même chose pour vos lunchboxs : investissez dans des bentos, couverts et même pailles réutilisables. Ce qui signifie aussi que vous allez préparer vous-même vos repas et donc éviter l’achat de produits suremballés, ce qui réduit d’autant plus vos déchets !

 

Réaliser des DIY

Comme la famille Zéro Déchets l’a habilement présenté dans son livre, le Do It Yourself est indispensable afin de réduire ses déchets : préparer ses produits ménagers soi-même, ses soins capillaires, son maquillage, son savon… Tout y passe ! Et, pour les plus coquet(te)s d’entre nous, il n’est pas négligeable de dire que ces produits peuvent être bien meilleurs pour la peau comme pour les cheveux. Non seulement il est possible de choisir la forme, la couleur, l’odeur et les composantes de son produit, mais il est également assuré d’éviter tout produit nocif. Achetez des contenants réutilisables ou reprenez d’anciens pots pour conserver vos créations.

 

Ne plus acheter de chewing-gums

Lorsque vous consommez un chewing-gum, vous ingérez de la même manière du plastique. C’est à la fois nocif pour votre santé et pour la planète. De ce fait, s’il est souvent possible de les recycler, il est préférable de ne plus en acheter.

 

Réduire ses déchets dans la cuisine

En tant que fans de cuisine, on ne pouvait pas passer à côté de cet élément important dans la démarche de réduction des déchets ! Le gaspillage alimentaire est malheureusement trop important, alors qu’il est possible de ne quasiment rien jeter, surtout en ce qui concerne les légumes, dont des fanes et racines peuvent être utilisées pour faire des potages ou autres. Pour aller plus loin : l’avantage de manger végétal, c’est qu’on peut faire du compost ! Et c’est même possible en ville.

Dernier point : privilégier le fait maison. Les plats préparés produisent beaucoup de déchets, alors qu’ils ne sont pas forcément savoureux et qu’il est possible de s’en passer. Retrouvez plein d’inspirations recettes sur notre application ?

 

Finalement, il faut retenir qu’avoir un impact éco-responsable sur la planète ne demande pas nécessairement de vivre une vie zéro waste ! Chaque petite action donne un coup de pouce à cette dernière, et c’est, finalement, ce qui importe le plus.

De la même façon, chaque parcours est personnalisable selon les possibilités et les envies.

Salomé
Salomé
Je suis la co-fondatrice de Vegg'up et je suis fascinée par l'influence de notre alimentation sur notre santé et notre environnement extérieur. J'aime donc partager avec les vegg'upers des conseils pour avoir une alimentation saine et respectueuse de la planète tout en se faisant plaisir !

Les commentaires sont fermés.