Les aliments fermentés : une recette éternelle

Adoptez les aliments fermentés et découvrez ce procédé vieux de plus de dix mille ans pour booster votre système immunitaire !

 

Les aliments fermentés datent du néolithique et font fièrement partie des beaucoup de cuisines du monde. On trouve le kimchi en Corée, les achards en Inde ou encore les pickles (cornichons, olives, capres…) chez nos voisins anglais. S’ils ont parcouru autant de frontières et de siècles, c’est qu’il y a bien une raison !

Un peu de science pour bien comprendre

La lacto-fermentation est un procédé de conservation des aliments utilisé depuis plus de dix mille ans, où il suffit de laisser macérer des fruits ou des légumes dans du sel et les plonger dans de la saumure. Isolé de l’air, ce mélange va alors produire une réaction chimique à partir des bactéries contenues dans les aliments, ce qui va sécréter différentes substances, notamment l’acide lactique. C’est cet acide qui permet d’éviter la putréfaction des aliments et de les conserver ainsi très longtemps.

Une bombe nutritionnelle

Les aliments fermentés sont de véritables alliés santé. La lacto-fermentation préserve non seulement la quantité de vitamines (C, B12, ou K) et de minéraux contenus dans ces aliments, mais elle les augmente ! Elle aide ainsi notre corps à en absorber davantage. Ils sont aussi source de probiotiques, ces micro-organismes vivants dont notre flore intestinale raffole car ils agissent comme des substances antibiotiques et nous protègent des maladies. Enfin, c’est un processus qui va pré-digérer ces aliments et ainsi nous permettre de bien mieux les digérer.

En pratique

Bonne nouvelle : vous pouvez lacto-fermenter n’importe quel légume ou fruit. Vous avez juste besoin d’eau, de sel et d’un récipient en verre, le résultat est garanti à 100%, aussi sûr que sain. Si vous n’en mangiez pas auparavant, introduisez-les petit à petit à vos repas. Vous n’avez plus de légumes frais à la maison? Pas de panique, vos légumes fermentés seront parfaits comme accompagnements ou en salade.

Nos Vegg’conseils

Chez Vegg’up, on approuve et ré-apporouve tout ce qui est bon pour la santé et pour la planète. Les aliments fermentés font désormais partie de nos préférés (on en a même au bureau ! cf photo). On vous livre nos conseils :

  • Commencez par fermenter les légumes durs, c’est plus fun quand ça croque en bouche (choux, carottes, poivrons, navets, céleris…)
  • Soyez créatifs, faites des tests régulièrement avec des nouveaux fruits ou légumes en petite quantité
  • Goûtez votre préparation après deux semaines

Alors, à vos bocaux !

 

Note : l’acide lactique ne contient pas de protéines de lait, donc les intolérants au lait peuvent consommer les aliments fermentés sans aucun risque !

Sofia

3 Réponses à “Les aliments fermentés : une recette éternelle

  • fontaine anne marie
    10 moispassé

    Bonjour je souhaire faire des légumes fermentés mais vous n avez mentionné aucune proportion pour la recette.Merci belle journée

    • Bonjour Anne Marie,

      Merci beaucoup de votre remarque. Effectivement cet article est une simple introduction aux aliments fermentés et nous n’avons pas fourni de recettes détaillées. D’autres articles sur le même sujet arriveront plus tard, avec notamment les bonnes techniques et proportions de fermentation, mais en attendant je vous conseille cet article qui vous explique comment doser.

      J’espère qu’il vous sera utile 🙂 A bientôt sur Vegg’up !

  • Je connaissais la fameuse choucroute mais je ne pensais pas qu’on pouvait fermenter d’autres légumes… Ou fruits !! Je vais tester pendant mes vacances. Merci pour le message ?

Nous sommes à votre écoute !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *